Histoire de l'arrondissement

Visuel détail
Vignette
Accroche détaillée

Une histoire très ancienne, comme ne cessent de le confirmer les fouilles réalisées au fur et à mesure des chantiers... et comme en témoignent les nombreux musées et monuments.

Contenu
Contenu

Quelques repères historiques

 

Le commerce celte d’abord, puis la présence militaire romaine ont permis d’assainir et de développer la presqu’île pour en faire un quartier à la fois résidentiel, artisanal et commercial. Une triple vocation toujours d’actualité !

 

Au XVIe siècle, une place d'armes est érigée sur le secteur de Bellecour, jusque-là marécageux.
Lyon est alors un grand centre politique et une capitale économique. La Presqu'île est pionnière dans les métiers de l'édition et de l'impression.

 

Au XVIIIe siècle, l’ingénieur Perrache imagine un agrandissement de la presqu'île en s'appuyant sur les îles alluviales du Rhône restées disponibles. La surface de la presqu'île se trouve ainsi doublée.

 

Sous le second Empire, le préfet VAISSE décline l’influence haussmannienne, donnant au centre son aspect actuel. En 1850, tous les quais de la Saône et du Rhône sont en place.

 

Peu de transformations affectent le quartier de 1910 à 1950, hormis la destruction de l’Hospice de la Charité qui libère l’espace de l’actuelle place Antonin Poncet.

 

Dans les années 1970, Louis PRADEL, Maire de Lyon, décide l'aménagement du Centre d'échanges de Perrache, véritable nœud autoroutier en plein centre-ville.

 

Aujourd’hui, les travaux du grand projet d’aménagement du Confluent avancent. L’objectif est de reconquérir les friches industrielles et valoriser les berges du Rhône et de la Saône. Premières réalisations prévues pour 2008-2009 : un pôle de loisirs, une plage nautique et l’aménagement de près de 5 km de quais. Suivront le musée des Confluences et la réhabilitation du marché gare et des prisons.

 

Bloc de droite

Liens utiles