Thématique principale
Culture
- Publié le 6 septembre 2022

Le Marché Gare : bien plus qu'une salle de concerts

Crédit photo : Muriel Chaulet - Ville de Lyon

Concerts, rencontres professionnelles, expositions, résidences : le Marché Gare rénové est un véritable couteau suisse des musiques actuelles. Un outil au service de l'émergence, de l'éducation populaire et... de la transition écologique !

Contenu

Le 1er concert du Marché Gare entièrement rénové aura finalement lieu le 16 septembre. "Nous avons saisi une opportunité de concert entre Etienne Jaumet (Zombie Zombie), un savant fou de l'électro, et un groupe de rock qui s'appelle Slift" explique Benjamin Petit, le directeur-programmateur des lieux. "Pour nous, cette rencontre était un signe idéal à envoyer pour l'ouverture. La rencontre d'esthétiques différentes sur le principe d'un concert… forcément génial !". Cette première date sera donc suivie de la soirée d'inauguration officielle le 27 septembre. "Toute cette semaine sera ponctuée d'événements qui vont illustrer ce qu'on pourra retrouver au Marché Gare le reste de l'année. Concert de rock, rencontre professionnelle du GIP Cafés Cultures, expo photo de Marion Bornaz, portes ouvertes au public avec un plateau de groupes locaux programmé sur les deux scènes…".

Dans un bâtiment qui sent encore le bois et la peinture fraîche (les travaux ont été financés à hauteur de 1,9 M€ par la Ville de Lyon), Benjamin nous détaille l'ADN du projet. "Nous avons trois axes de travail principaux : l'artistique tourné vers l'émergence et la scène locale avec une exigence forte, un projet animé par des valeurs d'éducation populaire. Et un 3ème volet : celui de la transition écologique".

Le Kiosk, un nouvel espace multi-fonctions
Côté émergence, l'équipe du Marché Gare pourra profiter d'un nouvel outil : le Kiosk. Cette petite salle située au rez-de-chaussée propose une scène de 100 places, accompagnée d'un bar. "C'est un lieu multi-fonctions. A la fois un lieu de convivialité pour accompagner les grands concerts, un espace performant pour les groupes locaux, un outil de travail pour les artistes en début de parcours. Et aussi un endroit où l'on pourra se réunir pour des petites projections, des rencontres, des tables-rondes".

Un bâtiment exemplaire
Le Marché Gare sera également un modèle des bonnes pratiques en matière de Qualité Environnementale des Bâtiments. A titre d'exemple, des panneaux solaires permettent l'autonomie électrique du lieu en journée. La production dépassant les besoins, le surplus va alimenter des îlots voisins. "Et c'est la seule installation photovoltaïque habilitée à recevoir du public dans toute l'agglomération. On a un carnet de visites plein, pour des écoles, des collectivités, des visites techniques…".

Plus que jamais, le Marché Gare nouvelle version va pouvoir renouer avec ses partenaires de longue date. La structure va reprendre son travail de proximité sur le quartier avec les acteurs locaux : éducatif, sociaux, médicaux du 2ème arrondissement.
Il va continuer à collaborer avec des structures partenaires comme A Thou Bout d'Chant, le Périscope ou l'Epicerie Moderne. "On apprend les uns des autres, on est solidaires, bienveillants, on cherche à désamorcer une concurrence éventuelle pour la convertir en force de la coopération, pour la transformer en complémentarité".
Enfin côté projet, le Marché Gare renforce son implication dans le Labo du Conso, le cursus musiques actuelles du Conservatoire de Lyon. Le nombre de résidences de concert va augmenter, tout comme l'engagement sur le volet accompagnement. L'occasion de fêter, lors d'une soirée en novembre, les 150 ans du Conservatoire !

Découvrir le site du Marché Gare 


Photo : l'équipe du Marché Gare, de gauche à droite :

• François Arquillière – Chargé de communication (des partenariats et des programmations alternatives)
• Gaëlle Clary – Administratrice
• Jean-Baptiste Fenoy – Régisseur Général
• Benjamin Petit – Directeur (programmateur)

Bloc recherche - Actualités