Thématique principale
Culture
- Publié le 19 mai 2021

Les lieux culturels prêts pour la réouverture !

Théâtres, musées, salles de spectacles et de concerts, cinémas, scènes découvertes... La réouverture des lieux culturels lyonnais se fait à partir de ce 19 mai 2021 avec des programmations repensées, des protocoles sanitaires adaptés et des jauges progressivement augmentées.
Cette reprise fait suite à une longue période pendant laquelle les acteurs culturels ont étudié, préparé, peaufiné leurs protocoles de réouverture, avec le soutien de la Ville de Lyon.

Contenu

"Durant ces trop longs mois de fermeture, nos lieux culturels ont continué à être ouverts aux artistes et à la création et ont tout mis en œuvre pour garder le lien avec les publics. Je salue et remercie l’ensemble des équipes qui se sont organisées pour rouvrir les salles tout en garantissant la sécurité des personnes : publics, artistes et techniciens. Nous donnons rendez-vous à toutes et tous, dès le 19 mai, pour une reprise culturelle pleine de vie ! "
Nathalie PERRIN-GILBERT, Adjointe au Maire de Lyon, déléguée à la culture

 

Expositions, concerts, théâtre, festivals… les lieux ont hâte de retrouver leur public et de reprendre une programmation in situ.

Dès ce 19 mai, les musées de la Ville rouvrent tous leurs portes, l’occasion de découvrir les collections et expositions dont certaines ont pu être prolongées pour l’occasion.

Ce sont cependant les tous derniers jours pour découvrir Une étrange défaite ? Mai - Juin 1940 au CHRD. L’exposition n’est visible que jusqu'au 23 mai 2021 !

Au Musée d’art contemporain les expositions Comme un parfum d'aventure et IRL é RL sont visibles jusqu’au 18 juillet.
VinylesMania l’exposition actuelle du musée de l’Imprimerie et de la communication graphique est prolongée jusqu'au 29 août.

Au Musée des Beaux-Arts Hippolyte, Paul, Auguste : Les Flandrin, artistes et frères est à voir jusqu'au 5 septembre 2021.

C’est la nouvelle exposition Les pieds dans l'eau qui accompagne la réouverture du Musée d'Histoire de Lyon.

Le musée de l’automobile Henri Malartre rouvre lui aussi ses collections au public, l’occasion de découvrir le magnifique domaine de la Rochetaillée.

La Bibliothèque municipale de Lyon présente de son côté l’exposition Révéler les étoiles du photographe Gérard Amsellem, photographe pour l’Opéra de Lyon de 1975 à 2005. Visible jusqu'au 18 septembre.

L’exposition La rue de la République : vitrine de Lyon est de nouveau visible aux archives municipales jusqu’au 27 août. Une nouvelle exposition Au service de la ville y est également présenté jusqu'au 10 juillet.

Lugdunum - musée et théâtres romains et le musée des Confluences rouvrent également leurs portes ce 19 mai avec un riche programme.

Les galeries d’art rouvrent elles aussi et vous donnent rendez-vous les 26 et 27 juin pour leur événement Osez les galeries

Rendez-vous sur la rubrique exposition de Culture.lyon.fr

 

Côté musique, la reprise se fait en plusieurs temps. Si certaines salles spécialistes des concerts debout préfèrent attendre encore un peu pour reprogrammer comme le Kraspek Mysik ou le Sonic, le Périscope ouvre dès ce 19 mai avec le pianiste Bruno Ruder.

L’Opéra présente Le Coq d’or à partir du 23 mai et l’Auditorium Orchestre national de Lyon accueille Benjamin Grosvenor les 28 et 29 mai pour un programme autour de Beethoven et Stravinsky.

La scène découverte A Thou bout d’chant rouvre quant à elle le 29 mai avec Tracer la route, un concert dessiné.

Les MJC de la ville rouvrent également leurs portes et pour la musique c’est du côté de la salle des Rancy (dès le 19 mai avec Annelise Roche) et de la salle Léo Ferret que les concerts reprennent du service.

De son côté le Transbordeur accueillera le public à partir du 12 juin avec le quatuor beatbox Berywam (Médiatone).

Rendez-vous sur la rubrique musique de Culture.lyon.fr

 

La plupart des scènes de spectacle et théâtres accueillent de nouveau leur public ce mois-ci.

Le Théâtre du Point du jour est en nomade aux musées Gadagne avec Fugueuses, histoires des femmes qui voulaient partir les 20 et 21 mai avant d’accueillir de nouveau les spectateurs au théâtre à l’occasion de son festival Les Entêté·e·s du 15 juin au 10 juillet.

Les Célestins rouvrent avec la pièce Je m’en vais mais l’Etat demeure du 24 au 29 mai. La saison se poursuivra ensuite exceptionnellement jusqu’au 3 juillet afin de présenter une dizaine de spectacles.

Le TNG présente En marge à partir du 26 mai, nouvelle création de Joris Mathieu plusieurs fois programmée puis annulée du fait de la crise sanitaire.

Au théâtre des marronniers la réouverture se fait façon émission radiophonique, en direct et en public, le 27 mai avec Fréquence Marronniers (FMR).

Les Subs donnent rendez-vous sous la verrière pour découvrir une œuvre monumentale La Tornade et des performances d’artistes in situ jusqu’à septembre 2021. L’occasion de découvrir Subs-culture, la nouvelle terrasse des subsistances.

C’est avec Wakatt, un spectacle de la Biennale de la Danse que le Théâtre de la Croix-Rousse renoue avec son public avant de présenter le spectacle Encore la vie du Collectif Petit Travers du 15 au 17 juin.

Le NTH8 présente de son côté deux créations : Les convoqué·es ou caresser un lion au milieu d’une gigantesque forêt d’arbres noirs et sans feuille (du 9 au 11 juin) et Love me… variations iconoclastes sur la relation amoureuse (les 19 et 20 juin).

Rendez-vous sur la rubrique spectacle de Culture.lyon.fr
Rendez-vous sur la rubrique danse de Culture.lyon.fr

 

Côté festivals, la Villa Gilet revient avec le Littérature Live festival, son festival international de littérature en mêlant les formats présentiels et numériques du 25 au 30 mai.

Dès le mois de juin, on retrouve la Biennale de la danse (du 1er au 16 juin), les Nuits de Fourvière (du 1er juin au 30 juillet) et Superspectives – le festival de musiques contemporaines (du 18 juin au 11 juillet).

Les Nuits Sonores auront lieu cette année du 20 au 25 juillet pour une édition hors-série.

Rendez-vous sur la rubrique festival de Culture.lyon.fr

 

Les cinémas, rallument les projecteurs dès ce 19 mai, l’occasion de retrouver les films sur grand écrans qu’il s’agisse de sorties récentes comme de films cultes.

Il était une fois dans l’Ouest est à l’affiche de l’Institut Lumière le 21 mai. L’Institut présente également une rétrospective du réalisateur iranien Abbas Kiarostami jusqu’au 25 juillet.

Le Comoedia fait le choix de reprendre les films à l’affiche lors de sa fermeture avec plusieurs films de la Sélection Officielle Cannes 2020 (Falling, Garçon Chiffon, ADN). A noter, l’avant-première de 143 rue du Désert d’Hassen Ferhani le 28 mai.

Rendez-vous sur la rubrique cinéma de Culture.lyon.fr

 

Colonne de droite 1

La Ville de Lyon soutient les acteurs culturels

La Ville de Lyon affirme son soutien aux acteurs culturels pour amorcer cette reprise, dans la continuité des aides apportées au secteur culturel tout au long de la crise sanitaire.

Dès l’été 2020, le nouvel exécutif a lancé un fonds de soutien inédit de 4 millions d’euros pour permettre aux acteurs culturels du territoire lyonnais de faire face à la baisse ou à l’arrêt de leur activité. Une politique de soutien qui permet aujourd'hui d’envisager une réouverture sereine des lieux et événements culturels lyonnais.

Durant les longs mois de fermeture, les acteurs culturels se sont adaptés à la situation, en faisant vivre la culture sous de nouvelles formes. Des projets se sont mis en place de manière innovante, comme A ciel ouvert, exposition de 20 artistes lyonnais sur les panneaux publicitaires de la Ville.
Les résidences et ateliers d’artistes se sont intensifiés dans tous les lieux culturels. La chaine Youtube Carnets de création a été créée pour montrer la vitalité de la création, malgré la fermeture des portes au public.

Découvrir Carnets de création

 

Bloc recherche - Actualités