Thématique principale
Enfance
- Publié le 7 septembre 2021

Agir pour la santé des tout-petits

Crédit photo : Muriel Chaulet - Ville de Lyon

Ils sont présents dans les plastiques : biberons, jouets, vaisselle, sols mous, les produits ménagers, les emballages… Soit un peu partout dans notre environnement et en particulier dans celui d’une crèche. « Ils », se sont les perturbateurs endocriniens, qui peuvent avoir des effets délétères sur le développement des enfants (asthme, retard de langage…).

Les supprimer est donc une priorité, matérialisée par l’adhésion de la Ville de Lyon à la Charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens, porté par le Réseau environnement santé.

Contenu

Réduire les perturbateurs endocriniens

Les études montrent que les fenêtres d’exposition aux perturbateurs endocriniens sont plus délétères pour la santé durant les premières années de vie (1). Les premiers perturbateurs endocriniens à faire l’objet d’une réduction de l’exposition des plus jeunes seront les phtalates (plastiques), qui sont présents dans certains objets et matériaux utilisés en puériculture.

Sensible à cet enjeu de santé publique, la Ville de Lyon s’engage à agir sur plusieurs leviers

  • Nouveaux critères dans les marchés publics
    Dans le cadre du renouvellement de ses marchés, la Ville de Lyon fait évoluer ses exigences en matière d’achat pour supprimer toute substance nocive pour la santé, notamment pour la vaisselle, le mobilier et les produits d’entretien.
     
  • La Charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens
    La charte des villes et territoires sans perturbateurs endocriniens a été créée par le Réseau environnement santé pour inciter les collectivités locales à développer des bonnes pratiques en matière de réduction de l’exposition aux perturbateurs endocriniens.
    L’engagement dans la charte se traduira par des mesures de sensibilisation et de réduction des expositions dans les équipements municipaux, en particulier les EAJE (Etablissement d’Accueil du Jeune Enfant) et les écoles lyonnaises.
    La signature de la charte interviendra après le conseil municipal du 30 septembre 2021 et un plan d’action sera déployé dans le cadre du Contrat Local de Santé.

 (1) Source : INSERM 2017, Santé publique France
 


Limiter l'exposition aux produits chimiques

La Ville de Lyon s’engage dès la rentrée 2021 à mener plusieurs actions

  • Nouvelles méthodes d’entretien
    La Ville de Lyon a expérimenté l’entretien des sols avec des bandeaux en microfibres (conçus à partir de marc de café) dans plusieurs crèches, dont la crèche Saint-Mathieu (Lyon 8) qui jouxte la crèche Saint- Maurice.
    Une phase de test a été effectuée en 2021 dans 9 crèches municipales, avec un accompagnement des équipes.
    Le bilan de cette expérimentation est positif : arrêt des produits chimiques, réduction des risques allergiques, moins de contraintes de posture pour le personnel…
     
  • Expérimentation des couches lavables
    L’expérimentation des couches lavables sera lancée dès septembre 2021 dans 10 crèches (5 crèches municipales et 5 crèches associatives), pour une durée initiale de 4 mois.
    L’entretien des couches est assuré par l’entreprise d’insertion Emerjean, basée sur le territoire zéro chômeurs à Villeurbanne. Le ramassage et la livraison des changes propres seront effectués en vélo cargo.
    Les structures, toutes volontaires et associées au choix de la couche et aux modalités d’accompagnement de la démarche, bénéficient d’un soutien tout au long de l’expérimentation : visites, conseils en organisation…
     
  • Utilisation de jouets de seconde main
    La Ville de Lyon favorise le recours aux jouets de seconde main dans les structures de petite enfance.
Colonne de droite 2

le réseau environnement santé

Constitué de scientifiques, de professionnels de santé, d’associations environnementales et de malades, le Réseau environnement santé est une association agréée au titre du Ministère de la Santé et siège à ce titre à France Asso Santé.
L’association est à l’origine de la Stratégie Nationale Perturbateurs Endocriniens adoptée en 2014, dont le rapport de février 2018 des Inspections générales (Santé, Développement durable, Agriculture) a confirmé la pertinence de l’objectif de réduire l’exposition de la population aux perturbateurs endocriniens.
Colonne de droite 3

l'exemple de la crèche saint-maurice

Située dans le 8e arrondissement de Lyon, l'établissement accueille 30 jeunes enfants. Il bénéficie d’espaces extérieurs avec une cour et un grand jardin arboré.
Le projet éducatif de la crèche est axé sur le respect du rythme de l’enfant et l’accompagnement vers son autonomie, mais aussi la convivialité et le dialogue avec les familles.

La crèche Saint-Maurice est impliquée dans plusieurs actions de transition écologique :
► Participation à l’expérimentions sur l’utilisation des couches lavables dès septembre
► Projet de réalisation d’un potager dans le jardin et de plantation d’arbres pour apporter de l’ombre dans la cour et permettre la prise des repas à l’extérieur
► Expérimentation de la sieste dehors en juillet avec certains enfants
► Soutien aux mères allaitantes

Bloc recherche - Actualités